Le diagnostic et la prise en charge du cancer de la prostate

  1. Les caractéristiques du cancer de la prostate
  2. Les symptômes du cancer de la prostate
  3. Diagnostiquer le cancer de la prostate
  4. Le traitement du cancer de la prostate
  5. Comment prévenir le cancer de la prostate ?
  6. Les personnes à risque
  7. Les moyens de prévention

Le cancer de la prostate est un cancer qui évolue très lentement. Il est diagnostiqué la plupart du temps chez les personnes âgées. Ce cancer peut être plus ou moins grave selon l'étendue de la tumeur. Le cas échéant, on a recours à différents traitements qui vont de la chirurgie au traitement hormonal en passant par la chimiothérapie, la radiothérapie et la Cryochirurgie. Selon les chercheurs, certains aliments, consommés en quantité, peuvent augmenter le risque de contracter ce cancer.

illustration  « Le cancer de la prostate » cliquer pour agrandir

Les caractéristiques du cancer de la prostate

Glande de l’appareil reproducteur mâle, la prostate secrète et stocke le liquide séminal. Sur le plan physiologique, la prostate est située sous la vessie. Elle entoure l’urètre qui est le canal qui évacue l’urine et le sperme.

Les symptômes du cancer de la prostate

Contrairement à certains types de cancers, celui de la prostate n’évolue pas vite. Ce cancer n’a pas un fort taux de mortalité chez les hommes atteints. Ces derniers meurent généralement d’autres pathologies. Il existe différents types de cancers de la prostate mais la forme la plus fréquente est l’adénocarcinome. C’est cette forme de la tumeur qui est détecté dans 95 % des cas. On détermine le degré de gravité du cancer selon son étendue et la nature des cellules cancérigènes qui constituent la tumeur. Ainsi, dans certains cas, on peut avoir des métastases à proximité de la tumeur principale.

Il faut savoir qu’au début, il n’y a pas de symptômes qui puissent permettre de soupçonner l’existence du cancer. Sinon à terme, les principaux symptômes du cancer de la prostate qui peuvent se confondre avec ceux de l’hypertrophie bénigne de la prostate sont :

  • des difficultés au moment de la miction,
  • la présence de sang dans les urines ou le sperme,
  • une raideur et des douleurs au niveau des hanches, de la cuisse ou au bas du dos,
  • des problèmes d’érection.

Diagnostiquer le cancer de la prostate

Le diagnostic du cancer de la prostate se fait par plusieurs méthodes. La première méthode est le toucher rectal qui consiste à palper la prostate en insérant un doigt ganté dans le rectum. Le toucher rectal a pour but de vérifier l’existence d’irrégularités. Cette méthode ne suffit pas pour diagnostiquer un cancer mais le permet avec une mesure de l’APS. La deuxième méthode consiste à faire une prise de sang dans le but de mesurer l’APS. L’APS est le taux d’antigène prostatique et un niveau élevé d’APS peut indiquer l’existence d’un cancer de la prostate. La troisième méthode est l’échographie transrectale. Elle consiste à obtenir une image de la prostate en utilisant un faisceau d’ultrasons. Enfin, on pratique en dernier ressort une biopsie de la prostate. Pour cela, on réalise des prélèvements de tissus au niveau de la prostate. La biopsie est la seule méthode qui permet de détecter le cancer de la prostate de manière certaine. Elle n’est pourtant pas dépourvue d’effets indésirables sur la santé par la suite.

Le traitement du cancer de la prostate

Lorsque le cancer de la prostate est localisé et ne s’est pas encore largement étendu, on met le sujet sous surveillance médicale sans médicaments ni chirurgie. Cela est dû au fait que le cancer de la prostate évolue assez lentement. Si le cancer est jugé plus grave, on peut pratiquer une chirurgie qui consistera en une ablation de la prostate ou des testicules selon le niveau de gravité. En outre, on peut, dans certains cas, tuer les cellules cancérigènes par Cryochirurgie. On aura recours à la chimiothérapie, la radiothérapie ou à un traitement hormonal dans d’autres cas.

Comment prévenir le cancer de la prostate ?

Selon les études réalisées, il semble que certains facteurs peuvent favoriser l’apparition d’une tumeur de ce type. En outre, en adoptant un certain mode de vie, on pourrait réduire les risques de cancer de la prostate.

Les personnes à risque

Les premiers facteurs de risques se situent au niveau de l’alimentation. Selon des études, une grande consommation de viande transformée (saucisses, bacon, charcuteries) augmente les risques de cancer. Il en est de même, mais cette fois dans une moindre mesure, d’une grande consommation de viande rouge. Ensuite, il semble qu’il y ait des facteurs génétiques qui augmenteraient les risques.

Les moyens de prévention

Les principales recommandations pour réduire le risque de contracter un cancer de la prostate sont nombreuses mais on notera les plus importants comme :

  • faire du sport,
  • ne pas fumer,
  • manger beaucoup de fruits et légumes,
  • avoir une alimentation adaptée aux besoins de l’organisme,
  • équilibrer l’apport en gras.


illustration  « Le cancer de la prostate » cliquer pour agrandir

Guide Grossesse

Notre rubrique dédié à la grossesse et à l’arrivé de bébé

Guide Intimité

Dans cette catégorie vous trouverez nos conseils santé autour de l’intimité…

Guide Maladies

Dans cette rubrique vous trouverez des informations sur les maladies, la…

Guide Ophtalmologie

Dans cette rubrique nous discutons d’Ophtalmologie, la science des…

Guide Médecine Douce

Dans cette catégorie vous trouverez des informations sur la Médecine Douce,…

Guide Mal de Dos

Dans cette catégorie on parle de mal de dos, comment le prévenir, comment le…

Guide Dentiste

Dans cette catégorie une revue des interventions dentaires, du soin des…

Guide Allergies

Dans cette rubrique les allergies et les méthodes pour lutter…


Les dangers de la mésothérapie

La pratique de la mésothérapie comporte des risques, il serait alors…

Traiter l’ostéoporose

Qu’elle apparaisse au début de la ménopause ou durant la vieillesse,…

Comment soulager une otite ?

Étant une maladie courante très douloureuse, l’otite est fréquente aussi bien…

10 conseils pour vaincre l’anorexie

Adopter les bons comportements face à une personne anorexique ne s’avère pas…

L’acupuncture et les troubles du sommeil

Le recours à l’acupuncture pour traiter les troubles du sommeil se base sur…

Cures thermales et affections urinaires

La lithiase urinaire, les infections urinaires et l’insuffisance rénale sont…


© | illustration hakan çorbac? - Fotolia.com

Même Rubrique

Que faire en cas de ballonnements ?: L'aérophagie est un mal peu compliqué mais qui peut faire passer des moments embarrassants. Dû…

Comment traiter un furoncle ?: Le furoncle est un bouton présentant les signes d'une inflammation qui apparait à la surface de la peau. Il…

L’action des boissons énergisantes: Si le café est une des boissons préférées des consommateurs, d'autres personnes ne peuvent, eux, se passer…

Comment traiter la leucorrhée ?: Après avoir procédé à un diagnostic gynécologique et déterminé le type d'infection en cause, il conviendra de…

L’huile de foie de morue: L'huile de fois de morue, un complément nutritionnel aux nombreuses vertus. L'huile de foie de morue est…

Êtes-vous obèse ?: L'obésité est un réel problème de santé publique tant chez les jeunes que chez les adultes. Une silhouette un…

Comment soigner une bronchite ?: La bronchite fait partie des maladies qui affectent de nombreuses personnes, particulièrement durant…

Soigner le bégaiement: Nous nous sommes tous déjà moqués d'un bègue que ce soit intentionnellement ou pas. Si le seul sentiment…

L’allergie au soleil: Le soleil est généralement une source d'énergie bénéfique, mais il arrive que son rayonnement provoque aussi…

L’ostéopathie pour traiter les cervicalgies: Les cervicalgies sont des affections douloureuses qui peuvent affecter la qualité de vie du patient. La…

L’ostéoporose: L'os est un tissu vivant en perpétuel renouvellement. Si pour une raison ou une autre, ce renouvellement…

Les médicaments contre l’obésité: Il existe divers types de médicaments préconisés pour éliminer l'excès de graisse. Certains agissent…

Thématique

Les différentes formes de trisomie: Chaque année, environ 900 enfants atteints de trisomie 21 naissent en France. Ces enfants présentent une…

Qu’est-ce que la trisomie ?: La trisomie est une condition assez répandue. Les statistiques montrent qu'il y aurait approximativement…

Comment soigner les polypes utérins ?: Choisir le traitement le mieux adapté pour soigner un polype utérin est possible. Souvent asymptomatiques,…

Les bouffées de chaleur et l’homéopathie: Les bouffées de chaleur figurent parmi les manifestations de la ménopause, et elles touchent une femme sur…

Argile verte et hygiène bucco-dentaire: Les propriétés de l'argile verte sont connues depuis l'Antiquité. Extraite des carrières et soigneusement…

Réduire la nervosité avec l’Escholtzia: L'Escholtzia est principalement utilisé pour combattre l'anxiété et pour retrouver un sommeil paisible. Elle…

Traitement homéopathique des panaris: Se formant sur un doigt ou sur un orteil, entre l'ongle et la peau, le panaris est une infection bénigne…