Le vaccin et les mesures hygiéniques pour se protéger de l’hépatite B

  1. Le vaccin et les mesures de protection contre l’hépatite…
  2. Le vaccin anti-hépatite B
  3. Les conditions pour pouvoir se faire vacciner contre l’hépatite…
  4. Les règles d’hygiène pour se protéger de l’hépatite B
  5. Les avantages et inconvénients de la vaccination contre hépatite…
  6. Les intérêts de la vaccination anti-hépatite B
  7. Les aspects négatifs de la vaccination contre l’hépatite…

L'hépatite B est une infection qui touche généralement le personnel hospitalier et médical, les voyageurs et les personnes qui ont une activité sexuelle à risque. Il est heureusement facile de se protéger de cette maladie par la vaccination et par quelques mesures hygiéniques. La vaccination est conseillée à tout le monde, mais il est nécessaire de connaître son profil sérologique avant de se faire vacciner. Par ailleurs, le protocole de vaccination change selon que le patient soit un nourrisson ou un adulte.

illustration  « Comment se protéger contre l’hépatite B ? » cliquer pour agrandir

Le vaccin et les mesures de protection contre l’hépatite B

Le traitement de l’hépatite est jusqu’à ce jour purement symptomatique, mais il est possible de se protéger de cette infection virale par la vaccination.

Le vaccin anti-hépatite B

Le vaccin contre l’hépatite B existe depuis 1982 et offre une immunité de longue durée. Ce vaccin est fortement conseillé à toutes les personnes travaillant dans le milieu hospitalier incluant le personnel médical et paramédical, les étudiants en médecine, mais également les grands voyageurs dans les zones à risque. Ces zones sont situées principalement en Amérique centrale, en Amérique du Sud, en Afrique subsaharienne et en Asie. Les personnes à comportement sexuel dangereux, notamment celles qui ont des partenaires sexuels multiples, ou qui pratiquent la pénétration anale, ainsi que les personnes indirectement exposées au sang devraient également se faire vacciner. Dans cette dernière catégorie de personnes sont inclus les employés des services de pompe funèbre ou de transports de corps, ainsi que ceux des blanchisseries.

Les conditions pour pouvoir se faire vacciner contre l’hépatite B

La vaccination contre l’hépatite B est conseillée mais elle n’est pas systématique. En effet, elle n’est efficace que chez les personnes n’ayant jamais eu de contact avec le virus de l’hépatite B. C’est pourquoi une analyse du sang est nécessaire avant toute prescription de vaccin. Un individu peut très bien être porteur de la maladie sans pour autant présenter les symptômes et dans ce cas, le vaccin risque d’activer le virus responsable de la maladie. La vaccination des sujets infectés devient alors non seulement inutile, mais en plus dangereuse puisqu’elle va augmenter la concentration du virus dans le sang. Ainsi, lorsque les résultats de l’analyse sanguine montrent que le sujet peut se faire vacciner sans risque, une première injection est effectuée, suivie d’une autre à un mois d’intervalle et d’une troisième 6 à 12 mois après.

Le vaccin d’un nourrisson né de mère séronégative en hépatite B, c’est-à-dire n’ayant jamais été en contact avec le virus, peut se faire dès son deuxième mois, suivant un protocole qui comprend trois injections espacées chacune d’au moins un mois. Suivant le calendrier vaccinal de chaque pays, la première injection a lieu à l’âge de 2 mois, la deuxième au quatrième mois et la dernière entre les 16 et 18ème mois. Si la mère est atteinte de l’hépatite B, son enfant doit obligatoirement se faire vacciner dès la naissance et recevoir en plus des anticorps spécifiques. Il s’agit d’une injection de cellules protectrices chargées de défendre l’organisme du nouveau-né qui ne possède pas encore son propre système de défense.

Les règles d’hygiène pour se protéger de l’hépatite B

L’infection par le virus de l’hépatite B figure parmi les AES ou Accidents d’Exposition au Sang. Ainsi, le piercing, les tatouages et toute autre pratique similaire de par l’utilisation d’aiguilles ou d’autres instruments non stérilisés favorisent la transmission du virus. C’est pourquoi, le respect de quelques règles d’hygiène s’avère nécessaire. Le rasoir, la brosse à dents, les boucles d’oreilles, le coupe-ongles et les aiguilles pour les toxicomanes, doivent rester d’utilisation strictement personnelle. Il en est également de même pour les tétines de biberons et les autres objets pouvant être en contact avec la salive des bébés et des enfants. En effet, le virus se transmet non seulement par le sang, mais aussi par la salive et à taux moindre par la sueur. Il est aussi conseillé de limiter le nombre de partenaires sexuels et de toujours utiliser un préservatif. La pénétration anale est également déconseillée.

Les avantages et inconvénients de la vaccination contre hépatite B

La vaccination contre l’hépatite B confère une immunité de longue durée, jusqu’à plus de 15 ans et ne nécessite pas de vaccination de rappel.

Les intérêts de la vaccination anti-hépatite B

La vaccination permet d’éviter les complications comme l’hépatite fulminante, la cirrhose hépatique et l’hépatocarcinome (cancer du foie) qui sont malheureusement presque toujours mortelles. Le vaccin est gratuit dans les centres de santé et les dispensaires, mais également dans les services de la PMI ou Protection Maternelle et Infantile. Par ailleurs, il s’agit d’un vaccin très bien toléré par l’organisme. Le vaccin n’étant pas obligatoire, on conseille seulement aux parents de vacciner leurs enfants avant l’adolescence, c’est-à-dire avant tout risque de contact avec le virus de l’hépatite B.

Les aspects négatifs de la vaccination contre l’hépatite B

Des recherches scientifiques sont en cours pour établir une réelle relation entre la sclérose en plaque ainsi que d’autres maladies auto-immunes sévères et la vaccination anti-hépatite B. Les résultats obtenus jusqu’ici ne sont pas suffisants pour interdire ou même déconseiller ce vaccin. Par ailleurs, beaucoup jugent le protocole de vaccination contraignant. En effet, il s’agit d’une vaccination à deux injections espacées de 1 mois et qui exige donc de préparer tout voyage en zone à risque bien à l’avance.



illustration  « Comment se protéger contre l’hépatite B ? » cliquer pour agrandir

Guide Maladies infantiles

Dans cette catégorie vous trouverez de bonnes informations sur les maladies…

Guide Trisomie

Vous découvrirez dans cette rubrique en quoi consiste cette anomalie…


Soigner les hémorroïdes

Les hémorroïdes constituent une dilatation "variqueuse" ou veineuse. Ils sont…

La prise d’insuline

La prise d’insuline peut exposer les diabétiques de tout type à certains…

Traiter l’ostéoporose

Qu’elle apparaisse au début de la ménopause ou durant la vieillesse,…

Cures thermales et affections urinaires

La lithiase urinaire, les infections urinaires et l’insuffisance rénale sont…

Le diabète de type II et l’insuline

Arrivées à un certain stade de la maladie, les personnes souffrantes du…

Comment prévenir le diabète ?

Le diabète est un mal qui ronge la population mondiale. Il est classé en deux…


© | illustration JANULLA - Fotolia.com

Même Rubrique

La spasmophilie: La spasmophilie est un état de mal-être vécu par le patient. Elle est héréditaire et concerne la plupart du…

Les symptômes du diabète: En l'absence d'outil d'analyse médicale, il existe un moyen de reconnaître la présence du diabète chez une…

Soigner l’hyperhidrose: La transpiration abondante des mains est un phénomène physique qu'il n'est pas rare de rencontrer.…

Les différents types de diabète: Le diabète, quel que soit le type, est considéré comme un état de l'organisme plutôt qu'une maladie. On parle…

Les crises d’asthme: L'asthmatique a une manière particulière de réagir lorsque la maladie se déclenche. L'identification des…

Le diabète et l’hérédité: Le diabète de type I ou insulinodépendant est d'origine génétique donc impossible à prévenir. Le diabète…

Diabète et alimentation: Les médecins imposent une alimentation spécifique aux personnes atteintes du diabète. Beaucoup de catégories…

Comment soigner une gastro-entérite ?: Trouble digestif pouvant être d'origine virale, bactérienne, microbienne ou parasitaire, la gastro-entérite…

Prévenir les maladies cardio-vasculaires: Chaque année, les affections cardio-vasculaires causent la perte de plusieurs milliers de vie humaine dans…

Comment diagnostiquer et traiter la cataracte ?: Dès qu'on ressent une gêne ou des troubles de la vue, il faut immédiatement consulter un ophtalmologue. Il…

Vivre avec la maladie de Parkinson: La maladie de Parkinson est une pathologie dégénérative qui affecte les fonctions cérébrales et motrices. Les…

L’asthme: Le signe essentiel commun à tous les types d'asthme reste la difficulté respiratoire (dyspnée). La…

Thématique

Les maladies des testicules: Les testicules sont des organes qui ne sont pas situés à l'intérieur du corps proprement dit, mais dans un…

Soigner la prostate avec Chimaphila Umbellata: L'affection de la prostate est une maladie qui touche beaucoup d'hommes. Les soins médicaux sont basés sur…

Qu’est-ce que la trisomie ?: La trisomie est une condition assez répandue. Les statistiques montrent qu'il y aurait approximativement…

Comment soigner la cruralgie ?: La cruralgie est une pathologie du nerf crural ou nerf fémoral. Elle provoque des douleurs de la partie…

Soigner les infections urinaires avec la phytothérapie: L'infection urinaire ou cystite peut être traitée par la phytothérapie. Considérée par l'OMS comme étant une…

Céphalée et Gelsemium sempervirens: La céphalée est considérée comme une maladie courante et bénigne. On utilise souvent des médicaments…

Réduire les brûlures d’estomac avec l’homéopathie: Les brûlures digestives se manifestent différemment selon leur cause. En effet, ayant une origine…