Le diabète gestationnel ou l’hyperglycémie de la femme enceinte

Même en l'absence d'antécédents médicaux, le dépistage du diabète est devenu systématique chez la femme enceinte. Les études ont montré que les femmes enceintes sont de plus en plus nombreuses à contracter le diabète pendant leur grossesse. Les risques sanitaires qui peuvent en découler ne sont pas minimes. Il est ainsi très important de s'informer sur ce mal et de comprendre ses origines.

illustration  « Les causes du diabète gestationnel » cliquer pour agrandir

Description du diabète gestationnel

Le diabète gestationnel est une forme de diabète évoluant exceptionnellement pendant la période de grossesse. Elle peut survenir sans que la mère ait des antécédents de diabète. C’est une maladie qui tend de plus en plus à se manifester chez les femmes enceintes. Même s’il disparaît dans la plupart des cas après l’accouchement, le diabète gestationnel est un véritable problème de santé publique dans la mesure où il risque d’affecter la bonne santé de la mère et du bébé qu’elle porte dans son ventre.

L’évaluation du taux de glycémie

Le diabète gestationnel est une forme d’intolérance au glucose qui apparaît chez la femme enceinte. En effet, l’organisme est dans l’incapacité d’assimiler le glucose apporté par l’alimentation d’où un taux très élevé de glucose dans le sang. Le taux de glycémie de la patiente est évalué en fonction d’un seuil prédéfini qui pourra confirmer la présence du diabète gestationnel. Ce seuil varie très souvent d’un pays à un autre, mais il est généralement évalué aux environs de 0,9 g à 1,26 grammes de glucose par litre de sang.

Les facteurs de risque prédisposant à la maladie

Certaines femmes sont prédisposées au diabète gestationnel. En effet, certaines situations augmentent sérieusement le risque de contracter la maladie. Ainsi, le diabète gestationnel affecte assez souvent les femmes en cas de grossesse multiple. Il apparaît et se développe aussi très facilement si la femme enceinte a un âge avancé, le risque étant accru à partir de 30-35 ans. Par ailleurs, un problème de surpoids ou d’obésité peut également augmenter les risques. Autrement, des signes devraient alerter la femme. On peut notamment citer un diabète gestationnel lors de la grossesse précédente, un bébé prématuré, une mort fœtale sans cause définie, un hydramnios et un gros bébé ou macrosomie. Enfin, des études ont démontré que les femmes originaires d’Afrique du Nord, d’Asie et des Antilles sont les plus touchées par le diabète gestationnel que les femmes des autres régions du globe.

Le diabète gestationnel, une maladie à ne pas négliger

Déterminer les causes du diabète gestationnel peut aider la femme enceinte à mieux comprendre son corps et par extension, à prévenir son apparition.

En effet, le diabète gestationnel peut occasionner des risques sanitaires non négligeables autant pour la mère que le bébé. Au vu de ces risques, la nécessité de dépister la maladie en cas de grossesse s’avère donc indispensable.

Origine du diabète gestationnel : les hormones de grossesse en cause

Les hormones de la grossesse, notamment l’hormone placentaire ou HPL sont en grande partie responsable de ce mal. Celles-ci bloquent l’action de l’insuline, l’hormone qui devrait stocker le glucose. Pour contrecarrer cet effet,le pancréas de la femme enceinte est alors très sollicité pour produire beaucoup plus d’insuline qu’en temps normal. Cependant, il arrive que celui-ci ne travaille pas correctement, d’où la facilité pour la femme enceinte de contracter le diabète gestationnel. Cette maladie apparaît et se dépiste le plus souvent entre 24 à 28 semaines d’aménorrhées, c’est-à-dire vers la fin du deuxième et vers le début du dernier trimestre de la grossesse.

Les conséquences du diabète gestationnel

Chez la mère, des désagréments peuvent apparaître et nuire au bon déroulement de la grossesse. On cite notamment un problème d’hypertension artérielle et une facilité à attraper des infections. Par ailleurs, des *complications à l’accouchement*, comme la naissance d’un bébé prématuré ou une césarienne incontournable, peuvent survenir.

Le bébé, quant à lui, risque de développer une hypoglycémie à la naissance.

D’autres problèmes peuvent également survenir comme des difficultés respiratoires et une hypersensibilité aux infections. Enfin, une évolution de la maladie en diabète de type 2 n’est pas à écarter, autant chez la mère que chez le nouveau-né. Dans ce cas, le problème est beaucoup plus sérieux et est plus difficile à traiter.



illustration  « Les causes du diabète gestationnel » cliquer pour agrandir

Guide Maladies infantiles

Dans cette catégorie vous trouverez de bonnes informations sur les maladies…

Guide Trisomie

Vous découvrirez dans cette rubrique en quoi consiste cette anomalie…


Soigner les hémorroïdes

Les hémorroïdes constituent une dilatation "variqueuse" ou veineuse. Ils sont…

La prise d’insuline

La prise d’insuline peut exposer les diabétiques de tout type à certains…

Traiter l’ostéoporose

Qu’elle apparaisse au début de la ménopause ou durant la vieillesse,…

Cures thermales et affections urinaires

La lithiase urinaire, les infections urinaires et l’insuffisance rénale sont…

Le diabète de type II et l’insuline

Arrivées à un certain stade de la maladie, les personnes souffrantes du…

Comment prévenir le diabète ?

Le diabète est un mal qui ronge la population mondiale. Il est classé en deux…


© pagetronic | illustration

Même Rubrique

La spasmophilie: La spasmophilie est un état de mal-être vécu par le patient. Elle est héréditaire et concerne la plupart du…

Les symptômes du diabète: En l'absence d'outil d'analyse médicale, il existe un moyen de reconnaître la présence du diabète chez une…

Soigner l’hyperhidrose: La transpiration abondante des mains est un phénomène physique qu'il n'est pas rare de rencontrer.…

Les différents types de diabète: Le diabète, quel que soit le type, est considéré comme un état de l'organisme plutôt qu'une maladie. On parle…

Les crises d’asthme: L'asthmatique a une manière particulière de réagir lorsque la maladie se déclenche. L'identification des…

Le diabète et l’hérédité: Le diabète de type I ou insulinodépendant est d'origine génétique donc impossible à prévenir. Le diabète…

Diabète et alimentation: Les médecins imposent une alimentation spécifique aux personnes atteintes du diabète. Beaucoup de catégories…

Comment soigner une gastro-entérite ?: Trouble digestif pouvant être d'origine virale, bactérienne, microbienne ou parasitaire, la gastro-entérite…

Prévenir les maladies cardio-vasculaires: Chaque année, les affections cardio-vasculaires causent la perte de plusieurs milliers de vie humaine dans…

Comment diagnostiquer et traiter la cataracte ?: Dès qu'on ressent une gêne ou des troubles de la vue, il faut immédiatement consulter un ophtalmologue. Il…

Vivre avec la maladie de Parkinson: La maladie de Parkinson est une pathologie dégénérative qui affecte les fonctions cérébrales et motrices. Les…

L’asthme: Le signe essentiel commun à tous les types d'asthme reste la difficulté respiratoire (dyspnée). La…

Thématique

Les différentes formes de trisomie: Chaque année, environ 900 enfants atteints de trisomie 21 naissent en France. Ces enfants présentent une…

Qu’est-ce que la trisomie ?: La trisomie est une condition assez répandue. Les statistiques montrent qu'il y aurait approximativement…

Comment soigner les polypes utérins ?: Choisir le traitement le mieux adapté pour soigner un polype utérin est possible. Souvent asymptomatiques,…

Les bouffées de chaleur et l’homéopathie: Les bouffées de chaleur figurent parmi les manifestations de la ménopause, et elles touchent une femme sur…

Argile verte et hygiène bucco-dentaire: Les propriétés de l'argile verte sont connues depuis l'Antiquité. Extraite des carrières et soigneusement…

Les dangers de la mésothérapie: La mésothérapie est une méthode déjà utilisée depuis plus de 50 ans pour maigrir et pour éliminer la cellulite.…

Réduire la nervosité avec l’Escholtzia: L'Escholtzia est principalement utilisé pour combattre l'anxiété et pour retrouver un sommeil paisible. Elle…