Prévenir les accidents vasculaires cérébraux en fonction des facteurs de risque

  1. Gros plan sur les accidents vasculaires cérébraux
  2. Les facteurs favorisant la survenue des AVC
  3. Peut-on prévoir les AVC ?
  4. Réduire au maximum les risques d’AVC
  5. La prévention assistée des AVC
  6. Les mesures préventives à prendre soi-même

Le taux de décès suite à un AVC est élevé. En effet, près de 50% des victimes meurent dans l'année qui suit, et près d'un tiers est sujet à des séquelles plus ou moins graves. Les médecins ont dressé le profil type d'une victime d'AVC : homme de plus de 65 ans, fumeur, obèse, peu actif et hypertendu. Par contre, le pourcentage de décès suite à un AVC est plus important chez la femme.

illustration  « Prévenir les AVC » cliquer pour agrandir

Gros plan sur les accidents vasculaires cérébraux

Les AVC constituent l’une des premières causes de mortalité dans le monde. Malheureusement, avec le stress permanent inhérent à notre mode de vie, l’âge moyen des patients diminue, et il est de plus en plus fréquent de voir des jeunes de 35 à 40 ans victimes d’AVC. On distingue deux types d’AVC :

  1. l’AVC ischémique ou ramollissement cérébral due à une obstruction d’un vaisseau sanguin du cerveau,
  2. l’AVC hémorragique provoquée par la rupture d’un vaisseau.

Les facteurs favorisant la survenue des AVC

Plusieurs facteurs sont incriminés comme favorisant la survenue des AVC dont :

  • une mauvaise hygiène de vie,
  • une alimentation déséquilibrée,
  • le stress,
  • l’obésité,
  • le diabète et certaines affections respiratoires,
  • l’hypertension artérielle.

En outre, plusieurs cas d’AVC peuvent se rencontrer au sein d’une même famille. On estime alors que l’hérédité joue un rôle dans la survenue de cette maladie. Il est aussi prouvé que le ronflement favorise la survenue d’une attaque cérébrale. Par ailleurs, les personnes sujettes à des migraines chroniques développent le plus souvent un AVC par rapport à d’autres. Les femmes qui adoptent une méthode contraceptive par voie orale sont plus souvent atteintes d’un AVC, mais le risque est lié à la teneur en oestrogène, la progestérone n’étant pas concernée. Certaines interventions chirurgicales portant sur l’appareil cardio-vasculaire telles le pontage coronarien, ou l’angioplastie augmentent de moitié les risques d’AVC.

Peut-on prévoir les AVC ?

Dans certains cas, malheureusement rares, un accident vasculaire cérébral est précédé de quelques signes prémonitoires regroupés sous le terme d’accident ischémique transitoire ou AIT. Mais même dans ces cas de figure, le patient n’y prête que très peu d’attention car ces signes disparaissent très rapidement. Parmi ces symptômes, relevons un trouble de l’élocution, une diminution de l’acuité visuelle voire la cécité d’un oeil uniquement, et une baisse de la sensibilité. Si le patient est pris en charge après un AIT, il faut absolument faire une imagerie à résonance magnétique ou à défaut un scanner, mais sans utiliser un produit de contraste. Outre les mesures préventives citées ci-dessous, il est impératif de traiter la cause de l’AIT.

Réduire au maximum les risques d’AVC

La prévention ne réduit pas à zéro les risques d’AVC, mais permet de les diminuer de manière considérable. Certaines mesures préventives doivent être réalisées par un professionnel de santé (médecin, biologiste, etc.) tandis que d’autres peuvent être effectuées par tout un chacun.

La prévention assistée des AVC

L’hypertension artérielle est la cause de près de la moitié des cas d’AVC. Il est alors primordial de surveiller sa pression artérielle et de suivre un traitement approprié en cas d’hypertension artérielle confirmée. La glycémie (taux de sucre dans le sang) et la cholestérolémie (taux de cholestérol dans le sang) doivent également faire l’objet d’un contrôle régulier surtout chez les personnes qui présentent un excès de poids évident. Chez les diabétiques, la glycémie doit être maintenue dans les normes fixées par son médecin. Par ailleurs, certains troubles du rythme cardiaque doivent être traités convenablement.

Les mesures préventives à prendre soi-même

L’exercice physique constitue un élément important dans la prévention des AVC. Il n’est pas indispensable de fréquenter des salles de sport ou de disputer un match de foot de 90 minutes, une marche quotidienne de 30 minutes suffit amplement. Il est absolument primordial de lutter contre un surpoids important car le travail cardiaque se trouve fortement augmenté, la tension artérielle s’élève, et le taux de mauvaises graisses dans le sang s’accroît. Bien que ce soit un problème très difficile à résoudre, il faut arrêter de fumer autant que possible. Par contre, consommer de l’alcool avec modération pourrait réduire le risque de survenue d’un accident ischémique. Pour les femmes de plus de 40 ans, il est conseillé de choisir un moyen contraceptif autre que la contraception hormonale.



illustration  « Prévenir les AVC » cliquer pour agrandir

Commentaires des visiteurs

3 juillet 2011 20:14, par mezdad

j ai ma mere qui est ageé de 81 ans a succombe a la suite d un avc eschemique le 05 mars 2011, elle etait hypertendue et diabetique,son avc est survenu pendant son sommeil la nuit vers l1 heures du soir apres avoir mangé et pris ses medicaments de diabete et tension arterielle ,elle ronflait tres fort pas comme d habitude de l entendre ronflait,on avait essayé de la reveiller mais elle ouvert ses yeux mais elle essayait de nous parler elle n a pas pu, elle avait perdu completement la parole, son visage a moitié deformé paralysée sur le coté droit,nous avions tous peur,c’etait la premiere fois que nous etions confronté a ce genre de situation,ce n est que le lendemain matin que nous avions appellé l ambulance pour etre evacueé en urgence vers l hopital,le service d urgence lui a fait un irm qui a diagnostiqué qu elle a eu un avc ischemique,on lui avait placé une sonde gastrique afin qu elle prenne ses medicament parce qu elle pouvait pas avaler le medecin des urgence m avait demandé de la ramener a la maison parce qu’on ne peut rien faire pour elle.elle n avait pas ete prise en charge dans les urgences, je l ai ramené avec moi a la maison,la nuit je voyais ma mere dans l etat comateux,elle ne bougeait pas ,j ai appelé les pompiers qui l ont evacué en urgence encore une fois à l hopital qui etait prise en charge une fois qu il ont jugé une hospitalisation en urgence,les medecins et les infermiers on lui a fait subir des soins necessaires pour la reanimer mais apres deux jours elle est decedeé.


Guide Maladies infantiles

Dans cette catégorie vous trouverez de bonnes informations sur les maladies…

Guide Trisomie

Vous découvrirez dans cette rubrique en quoi consiste cette anomalie…


Soigner les hémorroïdes

Les hémorroïdes constituent une dilatation "variqueuse" ou veineuse. Ils sont…

La prise d’insuline

La prise d’insuline peut exposer les diabétiques de tout type à certains…

Traiter l’ostéoporose

Qu’elle apparaisse au début de la ménopause ou durant la vieillesse,…

Cures thermales et affections urinaires

La lithiase urinaire, les infections urinaires et l’insuffisance rénale sont…

Le diabète de type II et l’insuline

Arrivées à un certain stade de la maladie, les personnes souffrantes du…

Comment prévenir le diabète ?

Le diabète est un mal qui ronge la population mondiale. Il est classé en deux…


© | illustration Wikipédia

Même Rubrique

La spasmophilie: La spasmophilie est un état de mal-être vécu par le patient. Elle est héréditaire et concerne la plupart du…

Les symptômes du diabète: En l'absence d'outil d'analyse médicale, il existe un moyen de reconnaître la présence du diabète chez une…

Soigner l’hyperhidrose: La transpiration abondante des mains est un phénomène physique qu'il n'est pas rare de rencontrer.…

Les différents types de diabète: Le diabète, quel que soit le type, est considéré comme un état de l'organisme plutôt qu'une maladie. On parle…

Les crises d’asthme: L'asthmatique a une manière particulière de réagir lorsque la maladie se déclenche. L'identification des…

Le diabète et l’hérédité: Le diabète de type I ou insulinodépendant est d'origine génétique donc impossible à prévenir. Le diabète…

Diabète et alimentation: Les médecins imposent une alimentation spécifique aux personnes atteintes du diabète. Beaucoup de catégories…

Comment soigner une gastro-entérite ?: Trouble digestif pouvant être d'origine virale, bactérienne, microbienne ou parasitaire, la gastro-entérite…

Prévenir les maladies cardio-vasculaires: Chaque année, les affections cardio-vasculaires causent la perte de plusieurs milliers de vie humaine dans…

Comment diagnostiquer et traiter la cataracte ?: Dès qu'on ressent une gêne ou des troubles de la vue, il faut immédiatement consulter un ophtalmologue. Il…

Vivre avec la maladie de Parkinson: La maladie de Parkinson est une pathologie dégénérative qui affecte les fonctions cérébrales et motrices. Les…

L’asthme: Le signe essentiel commun à tous les types d'asthme reste la difficulté respiratoire (dyspnée). La…

Thématique

Les différentes formes de trisomie: Chaque année, environ 900 enfants atteints de trisomie 21 naissent en France. Ces enfants présentent une…

Qu’est-ce que la trisomie ?: La trisomie est une condition assez répandue. Les statistiques montrent qu'il y aurait approximativement…

Comment soigner les polypes utérins ?: Choisir le traitement le mieux adapté pour soigner un polype utérin est possible. Souvent asymptomatiques,…

Les bouffées de chaleur et l’homéopathie: Les bouffées de chaleur figurent parmi les manifestations de la ménopause, et elles touchent une femme sur…

Argile verte et hygiène bucco-dentaire: Les propriétés de l'argile verte sont connues depuis l'Antiquité. Extraite des carrières et soigneusement…

Les dangers de la mésothérapie: La mésothérapie est une méthode déjà utilisée depuis plus de 50 ans pour maigrir et pour éliminer la cellulite.…

Réduire la nervosité avec l’Escholtzia: L'Escholtzia est principalement utilisé pour combattre l'anxiété et pour retrouver un sommeil paisible. Elle…