Le traitement des névralgies zostériennes par Ranunculus Bulbosus

  1. Les caractéristiques du zona
  2. Les différentes formes du zona
  3. Le traitement du zona avec Ranunculus Bulbosus
  4. Les indications du Ranunculus Bulbosus
  5. Le mode d’utilisation du Ranunculus Bulbosus
  6. Des précautions en cas de récidive
  7. De la vitamine C et un complément alimentaire pour l’organisme

Appelé herpès zoster, le zona peut se définir comme une affection virale caractérisée par une éruption douloureuse des boutons due à une réactivation du virus de la varicelle dans un ganglion nerveux. On peut recourir à la souche homéopathique Ranunculus Bulbosus pour soigner efficacement les névralgies liées au zona. Un traitement complémentaire par des oligo-éléments permet de renforcer les défenses de l'organisme pour mieux contrer les récidives du zona.

illustration  « Soigner le zona avec Ranunculus Bulbosus » cliquer pour agrandir

Les caractéristiques du zona

Il est impératif de consulter un médecin en cas de zona. En effet, cette maladie infectieuse virale touche la peau mais aussi le système nerveux. Les éruptions du zona se disposent généralement par grappes le long d’un trajet nerveux et s’accompagnent souvent de picotements, de démangeaisons ou de douleurs névralgiques plus ou moins fortes sur un côté du corps ou du visage. Le sujet peut alors ressentir de la fatigue, des maux de tête, des courbatures ou encore de la fièvre. Le virus quiescent du zona peut réapparaître à la suite d’une maladie systémique, d’un traitement immunosuppresseur ou d’une vaccination.

Les différentes formes du zona

On note différentes formes de zona telles que le zona thoracique intercostal, caractérisé par l’apparition de plaques ovales séparées par des intervalles de peau saine. Les douleurs empruntent ainsi de manière précise le trajet d’un nerf du tronc. Puis, il y a le zona ophtalmique qui constitue approximativement 10 à 15% des cas de zona. Celui-ci est caractérisé par des douleurs frontales et orbitaires associées à une anesthésie cornéenne. Le zona ophtalmique se traduise souvent par l’atteinte du ganglion de Gasser. Un bilan ophtalmologique, une étude de la sensibilité cornéenne ainsi qu’une surveillance régulière doivent être faits sur le patient en cas de complication oculaire comme la kératite ou la conjonctivite.

Le traitement du zona avec Ranunculus Bulbosus

Le traitement du zona par Ranunculus Bulbosus peut s’avérer très efficace, à condition de soigner le patient dès l’apparition des premiers symptômes de la maladie. L’origine de ce remède homéopathique provient du bouton d’or, une plante vivace de la famille des renonculacées. Cette plante très courante se rencontre majoritairement dans les prairies sèches de l’Europe. Ranunculus Bulbosus est particulièrement préconisé dans le traitement homéopathique des douleurs liées au zona intercostal ou tempo-orbitaire, des vésicules confluentes mais aussi des douleurs brûlantes aggravées par l’humidité et le froid. Il est aussi conseillé pour le traitement de certaines maladies de la peau comme la varicelle ou l’herpès. C’est aussi un excellent remède pour réduire les douleurs post-zostériennes.

Les indications du Ranunculus Bulbosus

Ranunculus Bulbosus a pour but de faciliter et de diminuer efficacement les éruptions érythémateuses ou les poussées vésiculaires contenant un liquide hématique. Il permet en outre de raccourcir la durée d’évolution de la maladie. Il atténue ainsi considérablement les douleurs brûlantes, piquantes qui accompagnent généralement le zona. Enfin, ce remède homéopathique permet d’affaiblir la sensibilité au contact, les douleurs aggravées par les mouvements et de diminuer les risques éventuels de récidive de la maladie.

Le mode d’utilisation du Ranunculus Bulbosus

Le remède homéopathique Ranunculus Bulbosus peut entre autres se présenter sous la forme de gouttes, notamment d’une solution buvable ou de granules homéopathiques. Dans le cas d’un traitement par voie orale au stade de l’éruption, il est conseillé de prendre 3 granules de Ranunculus Bulbosus 9CH à raison de 3 prises quotidiennes pendant trois semaines. Il faut l’associer avec du Mezerum 90CH et du Rhus Toxidendron 9CH pour parfaire le traitement. Par contre, si le sujet utilise des gouttes, la posologie usuelle est de 20 gouttes à raison de 3 prises quotidiennes pour un adulte et de 5 à 10 gouttes pour la même fréquence selon l’âge de l’enfant. Une consultation médicale est nécessaire, si le patient ressent des douleurs importantes. L’idéal serait de prendre le médicament quelques heures avant le repas. De même, le sujet atteint de zona est tenu de s’éloigner des femmes enceintes car une infection zostérienne peut avoir des conséquences graves sur la mère durant la période de fin de grossesse. Le zona peut être grave lorsqu’il survient chez un sujet présentant une défaillance immunitaire.

Des précautions en cas de récidive

Le zona est une maladie récidivante qui peut provoquer la varicelle chez un sujet qui ne l’a jamais eue. Il convient donc de consommer des vitamines ou des compléments alimentaires riches en oligo-éléments pour renforcer les défenses de l’organisme.

De la vitamine C et un complément alimentaire pour l’organisme

Pour mieux renforcer son organisme contre le zona, il est conseillé de prendre de la vitamine C à raison de 2 à 3 grammes par jour. Le sujet atteint de zona peut en outre associer le traitement à du magnésium ou du zinc, mais aussi à une alimentation saine et variée. Sinon, il est possible de trouver du Bioptimum Tonus en pharmacie. C’est un complément alimentaire sous forme de comprimés associant le magnésium avec les vitamines B, C et E. Dans ce cas, la posologie sera de 2 comprimés à prendre au petit déjeuner.



illustration  « Soigner le zona avec Ranunculus Bulbosus » cliquer pour agrandir

Guide Phytothérapie

Dans cette catégorie vous trouverez nos conseils et informations pouv vous…


Les bouffées de chaleur et l’homéopathie

Les bouffées de chaleur sont l’un des principaux problèmes généralement…

Traitement homéopathique des panaris

Il y a deux sortes de panaris : le panaris superficiel et le panaris…

Lutter contre les ulcères avec l´homéopathie

Les ulcères peuvent avoir des causes chimiques, physiques ou microbiennes.…

Atténuer la pneumopathie par l’homéopathie

La pneumopathie désigne une maladie des poumons. Il existe différentes…

Soigner la bronchite avec l’homéopathie

La bronchite se traite avec les remèdes homéopathiques. A chaque cas…

Soulager la colique avec l’homéopathie

La colique est souvent source de mal-être et d’irritabilité, si bien qu’elle…


© | illustration olly - Fotolia.com

Même Rubrique

Traiter le coryza avec Sticta Pulmonaria: Le coryza est une inflammation chronique et aiguë de la muqueuse nasale. Le traitement du coryza peut se…

Bryonia Alba: Le remède Bryonia Alba est fait à base d'une plante herbacée appelée la bryone blanche. Celle-ci est connue…

Asthme et homéopathie: L'asthme est une affection des voies respiratoires qui se développe particulièrement dans les pays…

Soulager les rhinites allergiques avec Natrum Muriaticum: Les rhinites allergiques sont des maladies, le plus souvent, héréditaires. Elles peuvent aussi être causées…

Traiter la pharyngite avec Phytolacca Decandra: La pharyngite est une maladie qui correspond à une inflammation du pharynx. Il s'agit d'une pathologie qui…

Syndromes grippaux et Eupatorium Perfoliatum: Les manifestations des syndromes grippaux sont analogues à celles de la grippe mais moins intenses. Les…

Hypertension artérielle et homéopathie: L'hypertension artérielle est une maladie qui touche près de 8 millions de personnes en France et qui se…

Palpitations et homéopathie: Une personne qui a des palpitations sent battre son cœur très fort et rapidement. Les palpitations peuvent…

Soulager la névralgie avec l’homéopathie: Tous les problèmes névralgiques peuvent être traités par l'homéopathie qui pourra être une solution de dernier…

Silicea et infections cutanées: Une infection de la peau peut être parfaitement soignée. La peau, organe assurant la protection du corps…

Pertussinum et trachéite: La trachéite correspond aux inflammations de la trachée. Elle fait partie des problèmes respiratoires causée…

Comment soulager l’entorse avec l’homéopathie ?: Toute entorse nécessite un examen clinique approfondi chez le médecin, incluant la radiologie. On associe…

Thématique

Les différentes formes de trisomie: Chaque année, environ 900 enfants atteints de trisomie 21 naissent en France. Ces enfants présentent une…

Qu’est-ce que la trisomie ?: La trisomie est une condition assez répandue. Les statistiques montrent qu'il y aurait approximativement…

Comment soigner les polypes utérins ?: Choisir le traitement le mieux adapté pour soigner un polype utérin est possible. Souvent asymptomatiques,…

Argile verte et hygiène bucco-dentaire: Les propriétés de l'argile verte sont connues depuis l'Antiquité. Extraite des carrières et soigneusement…

Les dangers de la mésothérapie: La mésothérapie est une méthode déjà utilisée depuis plus de 50 ans pour maigrir et pour éliminer la cellulite.…

Réduire la nervosité avec l’Escholtzia: L'Escholtzia est principalement utilisé pour combattre l'anxiété et pour retrouver un sommeil paisible. Elle…

Soigner les hémorroïdes: Les hémorroïdes peuvent être dus à une dégénérescence physiologique du tissu de soutien anal, mais également à…