Les recommandations pour prévenir l’infection urinaire ou cystite

  1. Prévention de la cystite
  2. Avoir une bonne hygiène intime
  3. Boire suffisamment d’eau et manger sainement
  4. Utilisation de la canneberge
  5. Autres conseils pour prévenir la cystite
  6. Bien choisir ses vêtements
  7. Ne jamais se retenir d’uriner

Les règles de prévention de la cystite ne sont pas difficiles à suivre. Il suffit juste d'adopter les bonnes habitudes au quotidien. Il est primordial pour chaque femme de faire attention à son hygiène intime. En outre, le suivi d'un bon régime alimentaire en excluant ou en limitant tous les excitants et le fait de boire suffisamment d'eau aident à prévenir la cystite. Il faut aussi éviter les vêtements qui favorisent la prolifération des bactéries capables de provoquer la cystite.

illustration  « Comment prévenir la cystite ? » cliquer pour agrandir

Prévention de la cystite

La cystite est causée par les bactéries qui se nichent et prolifèrent au sein de la vessie occasionnant l’inflammation de celle-ci. Dans la majorité des cas, cette maladie se manifeste par des douleurs au niveau de l’urètre, par des brûlures à la sortie de l’urine, et par une forte envie d’uriner alors qu’il n’en sorte que quelques gouttes. La cystite s’attrape très facilement, c’est la raison pour laquelle les récidives peuvent persister. Lorsque les symptômes surgissent, il est conseillé de consulter un médecin et de suivre le traitement prescrit.

Avoir une bonne hygiène intime

Les recommandations d’hygiène ne doivent pas être prises à la légère. La fréquence de la toilette intime doit être moyenne, il ne faut ni en faire trop ni pas assez car cela aurait pour conséquence la prolifération des bactéries. La moyenne est donc d’une ou de deux toilettes intimes par jour. Ne jamais employer des produits agressifs, l’idéal est d’utiliser un savon dont le pH est neutre. Il faut en plus éviter d’utiliser une eau provenant d’un puits, que ce soit pour procéder à sa toilette ou pour laver ses sous-vêtements. Les gants de toilette sont à bannir pour limiter les risques de contraction de cette infection. Après chaque toilette intime, il est recommandé de mettre un dessous propre. Soit dit en passant qu’après le lavage, les dessous doivent être séchés au soleil ou repassés pour détruire les bactéries. Ne porter que des sous-vêtements en coton car ceux en synthétique favorisent la multiplication des bactéries. Après un rapport sexuel, il faut prendre l’habitude d’uriner et de faire une toilette intime pour qu’aucun microbe n’arrive à pénétrer dans la vessie.

Boire suffisamment d’eau et manger sainement

Qu’il s’agisse de prévenir la cystite ou une autre forme de maladie infectieuse, il faut boire suffisamment d’eau. L’eau dilue les germes et éloigne ainsi la menace d’infection. Mais il faut faire attention à ce que la quantité bue ne dépasse pas ce qui est nécessaire à l’organisme. Pour connaître combien de litre d’eau a-t-on besoin par jour, il faut effectuer un simple calcul : prendre le poids corporel et le diviser par 40. Le résultat de ce calcul donne le volume d’eau qu’il faut boire en une journée. Prenons un exemple chiffré : une femme qui pèse 60 kg doit donc boire 60/40 = 1,5 litre d’eau par jour. En ce qui concerne l’alimentation, ne jamais prendre de boissons alcoolisées et éviter les plats épicés ou pimentés. Par contre, privilégier les groseilles, le jus de cassis, l’orangeade et les jus de pamplemousse, ou de citron. Ces derniers modifient l’acidité de l’urine et aident à éliminer les bactéries.

Utilisation de la canneberge

Ne pas hésiter à opter pour un traitement préventif et phytothérapique avec la canneberge qui se présente sous plusieurs formes, mais les gélules sont les plus couramment utilisées. Certains composants de la canneberge inhibent l’adhésion de la bactérie sur la paroi interne de la vessie. Sous l’action de ce produit, les bactéries sont évacuées par voie urinaire quelques heures après la prise. Les effets de la canneberge durent pendant 10 heures après le début du traitement.

Autres conseils pour prévenir la cystite

La cystite peut être évitée si toutes les femmes ne négligent pas les petits gestes banals de la vie quotidienne.

Bien choisir ses vêtements

Choisir des vêtements amples pour limiter les transpirations. En effet, avec les habits trop moulants ou trop serrés, on transpire beaucoup, or, la sueur peut contenir des bactéries qui peuvent envahir le conduit urinaire. Il faut donc éviter de porter pendant longtemps sur soi les maillots de bains trempés, ainsi que les strings et les pantalons moulants humidifiés par la transpiration. Il est recommandé de ne jamais porter ces types de vêtements durant les règles. En effet, en plus de la transpiration, l’écoulement sanguin durant cette période est un terrain favorable à la propagation des germes vers l’intérieur de l’urètre. Par ailleurs, durant les règles, il faut changer de serviette hygiénique ou de tampon toutes les 3 heures.

Ne jamais se retenir d’uriner

Il ne faut jamais se retenir lorsqu’on a envie d’uriner, surtout si on a un besoin pressant de le faire. L’urine est un moyen d’évacuer les toxines produites par les activités métaboliques de l’organisme et on doit les éliminer immédiatement au moment où le corps l’exige. Certaines femmes procèdent à des exercices qui consistent à interrompre plusieurs fois et pendant quelques secondes le jet d’urine afin de pouvoir muscler le périnée. Ce genre de pratique est fortement déconseillé puisqu’il augmente le risque de prolifération des bactéries.



illustration  « Comment prévenir la cystite ? » cliquer pour agrandir

L’entretien des lentilles de contact

Pour entretenir ses lentilles de contact, il est nécessaire de les nettoyer…

Comment prévenir les troubles de la vue ?

Affectant bon nombre de personnes de n’importe quel âge, les troubles de la…

Le strabisme

Pour pouvoir être corrigé, le strabisme ou déviation de l’axe d’un œil, doit…

Qu’est-ce que la tension oculaire ?

La tension artérielle est connue comme la pression du sang dans les veines.…

Prévenir et traiter le décollement de la rétine

La rétine est un élément important dans la composition de l’œil. Son…

Traitement de l’allergie oculaire

La gravité de l’allergie varie en fonction de la sensibilité personnelle des…


© | illustration PictureArt - Fotolia.com

Même Rubrique

L’astigmatisme: Il existe trois types d'astigmatisme à savoir l'astigmatisme physiologique, l'astigmatisme régulier et…

Bien choisir ses lunettes: Acheter ses lunettes semble être facile, cependant, on ne choisit pas ses lunettes au hasard car mise à…

La sécheresse oculaire: La sécheresse oculaire est due à une mauvaise condition du film lacrymal. Celui-ci, composé de lipides,…

Traiter la sécheresse oculaire: La sécheresse oculaire se manifeste par un certain nombre de symptômes comme des brûlures oculaires et des…

Thématique

Les différentes formes de trisomie: Chaque année, environ 900 enfants atteints de trisomie 21 naissent en France. Ces enfants présentent une…

Qu’est-ce que la trisomie ?: La trisomie est une condition assez répandue. Les statistiques montrent qu'il y aurait approximativement…

Comment soigner les polypes utérins ?: Choisir le traitement le mieux adapté pour soigner un polype utérin est possible. Souvent asymptomatiques,…

Les bouffées de chaleur et l’homéopathie: Les bouffées de chaleur figurent parmi les manifestations de la ménopause, et elles touchent une femme sur…

Argile verte et hygiène bucco-dentaire: Les propriétés de l'argile verte sont connues depuis l'Antiquité. Extraite des carrières et soigneusement…

Les dangers de la mésothérapie: La mésothérapie est une méthode déjà utilisée depuis plus de 50 ans pour maigrir et pour éliminer la cellulite.…

Réduire la nervosité avec l’Escholtzia: L'Escholtzia est principalement utilisé pour combattre l'anxiété et pour retrouver un sommeil paisible. Elle…