Le Premier Rasta, un film qui va au-delà des dreadlocks

Qualifié de religion par certains, désigné comme étant une philosophie par d'autres, le rastafari est tout simplement un mode de vie. Après avoir été publié en 1999, "Le premier rasta" a été finalement adapté au cinéma et fera ainsi découvrir l'histoire du fondateur du mouvement rastafari.

illustration  « Le Premier Rasta, un film qui va au-delà des dreadlocks » cliquer pour agrandir

Arborant fièrement leurs nattes, les rastas sont les adeptes d’un mode de vie qui puise ses origines en Jamaïque. Bien connu dans le monde grâce à certains ambassadeurs célèbres comme Bob Marley, ce mouvement demeure pourtant un mystère pour bon nombre de personnes. Parmi les rares qui se sont vraiment intéressés aux rastas figurent la journaliste et écrivain Hélène Lee qui, en 1999, avait publié le livre intitulé "Le premier rasta". Près de trois années de préparation ont ensuite permis l’adaptation de ce livre au cinéma dont la sortie officielle est prévu pour le 27 Avril en France. Reprenant parfaitement les grandes lignes du livre, ce film retrace alors l’histoire d’un homme nommé Léonard Percival Howell qui vers 1930 va fonder le mouvement rastafari après de longs périples qui lui ont permis de découvrir diverses cultures et religions.

A partir des témoignages qu’elle a pus recueillir, ainsi que les quelques archives qu’elle a pues trouver sur ces époques, Hélène Lee a fait revivre l’histoire d’un jeune noir né en 1898. Après avoir roulé sa bosse à travers le monde en tant que marin, ce dernier est devenu plus tard l’un des fondateurs du mouvement rastafari. Fort des expériences et des acquis résultant de ses voyages, Howell a donc créé la première communauté rasta dans son pays natal qu’est la Jamaïque. Sa rencontre avec Marcus Garvey est sans aucun doute à la clé de cette initiative. Ce dernier a en effet véhiculé l’idée d’un retour en Afrique ainsi que l’avènement d’un grand roi noir envoyé par Dieu pour sauver le peuple noir du joug des blancs. Ce qui semblait se réaliser avec le couronnement de l’empereur Hailé Sélassié 1er en Éthiopie en 1930, qui va d’ailleurs être considéré par Howell et ses partisans comme étant le messie tant attendu, d’autant plus que cet empereur est aussi apparemment un descendant direct du grand roi Salomon. Avec ses 4 500 adeptes, le mouvement créé par Howell s’est peu à peu développé alors qu’il ne subsistait que grâce à la vente et la culture de chanvre appelé aussi Ganja ou herbe de la sagesse. Mais le havre de paix appelé Pinacle où résidait Howell et ses adeptes va être détruit par les autorités britanniques et les membres du mouvement ont du se dissiper dans la ville de Kingston. Des années plus tard beaucoup de jeunes gens des ghettos ont adhéré au mouvement ainsi qu’aux fameux dreadlocks qui sont devenus le symbole du mouvement rastafari, au même titre que la musique reggae.

Le film se propose aussi d’apporter certaines informations qui entretiennent encore plus le mystère sur les réels fondements de ce mouvement. En effet le rastafari semble être un mélange de culture et de religions où le christianisme côtoie l’hindouisme. En somme ce film est un document intéressant pour avoir une certaine idée sur le rastafari même si un certain manque peut être remarqué sur la présentation des activités de Howell et de sa petite tribu qu’était le Pinacle.



illustration  « Le Premier Rasta, un film qui va au-delà des dreadlocks » cliquer pour agrandir

© | illustration Wikipedia

Même Rubrique

Dans le secret des séries télévisées américaines: Les producteurs de séries télévisées françaises ont décidé de décortiquer les séries américaines afin de…

2D ou 3D, le débat des réalisateurs au Cartoon Movie de Lyon: Lyon a été le siège du forum Cartoon Movie du 2 au 4 mars. Au programme, une discussion sur le cinéma…

Les films de la semaine avec Woody Allen et Carla Bruni: De grands films débarquent au cinéma cette semaine et ils se démarquent par leur qualité, leur casting ou…

Le film Thor toujours en tête du box-office américain: Les Américains adorent les films d'action et de super héros légendaires, car Thor, le film inspiré par la…

États-Unis : 8 $ le mois pour visionner ses films favoris: Un nouvel acteur est en train de bouleverser le marché du film aux Etats Unis et au Canda ; deux nations…

AlloCiné, 3e site mondial sur le cinéma: AlloCiné a présenté son bilan pour l'année 2010, et il revendique 26 millions de visiteurs mensuels ce qui en…

Sur les écrans : les documentaires et long-métrages de la semaine: Deux passionnants documentaires sont à l'affiche cette semaine : « Indices » et le « Bal des Menteurs »…

Cinema : Dailymotion sort vainqueur: Dailymotion, le site français d'hébergement et de partage de vidéos sur internet, vient d'être…

Les films de la semaine avec Harry Potter et Lionel Jospin: Dans les salles le mercredi 24 novembre, les enfants sont mis à l'honneur avec "L'Apprenti Père…

The Social Network triomphe aux Golden Globes: Le film The Social Network a remporté plusieurs trophées des Golden Globes, dont celui du meilleur film…

Harry Potter 7 affole déjà le box-office: Sorti jeudi aux USA, le septième et dernier épisode de la série, intitulé "Harry Potter et les reliques…

« The Ghost Writer », le favori du Prix du Cinéma Européen: Le film « The Ghost Writer » pourrait remporter la palme du meilleur film au festival "Prix de Cinéma…