ISF et le montant de la valeur d’un contrat d’assurance vie

  1. Régime fiscal d’un contrat d’assurance
  2. Contrat rachetable et l’ISF
  3. L’ISF d’un contrat non rachetable
  4. Les bases taxables à l’ISF sur le contrat d’assurance vie
  5. Le patrimoine soumis à l’ISF
  6. Renoncement aux bénéfices d’un contrat d’assurance vie

L'ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune) est assujetti à toute personne physique ayant un patrimoine d'une certaine valeur à déclarer à l'administration fiscale. Parce qu'un contrat d'assurance vie est assimilé à une épargne et représente donc une fortune, celui-ci est soumis à l'ISF. Toutefois, la loi fait la différence sur le régime fiscal de chaque type de contrat d'assurance, surtout dans le cas d'un transfert à un tiers bénéficiaire.

illustration  « ISF : contrats d’assurance vie » cliquer pour agrandir

Régime fiscal d’un contrat d’assurance

L’administration fiscale impose l’ISF au contrat d’assurance différemment en fonction du régime juridique du contrat souscrit. Ainsi, l’ISF ne s’applique pas de la même manière si le contrat d’assurance vie est rachetable ou non rachetable. Par ailleurs, le souscripteur a le droit de faire une demande de résiliation de sa police d’assurance lorsque celle-ci arrive à échéance. Cependant, la demande doit être faite pas moins de 2 mois avant que le contrat se renouvelle automatiquement. De plus, si vous voulez résilier votre police d’assurance, cela ne peut se faire que sous certaines conditions qui sont pré-établies par la loi.

Contrat rachetable et l’ISF

Un contrat d’assurance vie est dit rachetable lorsque son souscripteur peut disposer de son épargne à tout moment. Dans ce cas, la valeur du montant concerné par le contrat d’assurance vie peut varier en fonction des versements et de retraits effectués par le souscripteur. Chaque année ce dernier à l’obligation de :

  • déclarer la valeur nette du contrat d’assurance
  • déclarer le montant imposable
  • s’acquitter l’ISF correspondant

Ainsi, la plupart des contrats d’assurance vie sont imposables à l’ISF tant que les souscripteurs peuvent bénéficier de leurs avantages.

L’ISF d’un contrat non rachetable

Lorsqu’un souscripteur à un contrat d’assurance vie décide de faire bénéficier celui-ci à une tierce personne, on dit que le contrat est devenu non rachetable. Le signataire du contrat, par son acte d’aliénation de droit ne peut plus faire un retrait sur le montant du contrat. Un contrat non rachetable est exonéré de l’ISF sauf pour les apports apportés par le souscripteur après l’âge de 70 ans. Mais cette disposition n’est valable que pour un contrat d’assurance vie signé depuis le 20 novembre 1991.

Les bases taxables à l’ISF sur le contrat d’assurance vie

Un Impôt de Solidarité sur la Fortune est une taxe dont quelques catégories de contribuable doivent s’acquitter à chaque année fiscale. L’ISF est un impôt déclaratif, c’est-à-dire, le redevable lui-même doit déterminer l’impôt à payer selon la valeur de sa fortune. Si la valeur d’un bien qui est taxable était d’un montant de plus de 790,000 euros au 1er janvier 2010 par exemple, un individu doit payer l’ISF.

Le patrimoine soumis à l’ISF

L’ISF est en réalité un impôt qui affecte tous les biens évaluables d’une personne physique ou d’un ménage. Toutefois, à la différence de certains types d’impôt sur le patrimoine, l’ISF est uniquement assujetti à une fortune remplissant les conditions suivantes :

  1. un patrimoine ayant une valeur supérieure à un seuil établi par le fisc
  2. seul la valeur dépassant le seuil est concerné par l’impôt
  3. le taux d’imposition est variable

Quant au mode d’imposition actuellement en vigueur en matière de contrat d’assurance vie, l’ISF à payer dépend du montant du contrat au début d’un exercice fiscal. Ainsi, même la capitalisation d’un contrat d’assurance peut être assujetti à l’ISF.

Renoncement aux bénéfices d’un contrat d’assurance vie

Comme dans tout contrat à caractère civil, un souscripteur peut renoncer à son droit aux bénéfices d’un contrat d’assurance vie. Pour ce faire, il peut établir une convention selon laquelle, un bénéficiaire pourra jouir des droits sur le contrat d’assurance vie qu’il a conclu. Toutefois, cela ne modifie pas les obligations vis-à-vis de l’administration fiscale. En effet, le souscripteur doit toujours établir une déclaration d’impôt à chaque début d’une année fiscale et il doit s’acquitter de l’ISF auprès du Trésor Public. Et cela doit continuer à se faire, malgré le fait qu’il ne tire plus une quelconque fortune sur le contrat.



illustration  « ISF : contrats d’assurance vie » cliquer pour agrandir

Assurance-vie et biens non taxables

Les droits et les devoirs des héritiers ainsi que le traitement des contrats…

La clause bénéficiaire pour votre assurance vie

Si vous contractez une assurance vie, vous devez savoir pourquoi il est…

Règles et conseils sur l’assurance-vie

L’assurance-vie est un capital acquis par versement régulier, qui sera versé…

Assurance-vie et biens non déclarables

Les biens exemptés de droits de succession ne doivent pas figurer dans la…

La fiscalité de l’assurance-vie

Il existe de nombreuses situations dans lesquelles on peut être exonéré…

L’assurance vie entière

L’assurance vie entière est le contrat qui garantit que les descendants du…


© | illustration tchebytchev - Fotolia.com

Même Rubrique

L’imposition sur les contrats d’assurance-vie: Autrefois, les contrats d'assurance-vie étaient très intéressants du point de vue fiscal puisqu'ils…

Avantager sa famille sur son assurance-vie: Au lieu de rédiger un testament, il est possible de souscrire une assurance-vie et de désigner deux…

La taxe forfaitaire avec l’assurance-vie: La Loi de Finances 98 a instaurée une taxe forfaitaire de 7,5% sur les intérêts acquis des contrats…

Contrat d’assurance-vie : frais et performances: Le contrat d'assurance-vie est soumis à divers frais tels que les frais d'entrée, de sortie, de versement,…

La fiscalité sur le rachat d’une assurance-vie: Le régime fiscal relatif au rachat partiel ou total d'une assurance-vie a été actualisé en 1998. Le mode…

Thématique

L’indice boursier chinois Sse composite: Le Sse composite est l'indice principal de la bourse de Shanghai. Il permet de suivre l'évolution de…

Créer une société Offshore au Delaware: Aux États-Unis, le Delaware est l'un des États qui jouissent de très bonnes lois fiscales. Ainsi, il attire…

Fiscalité sur les gains du forex: S'il y a une question qui taraude le plus souvent les internautes envisageant de trader, c'est bien celle…

Les devises majeures, secondaires et exotiques: Dans le marché des changes, communément appelé Forex, beaucoup de devises sont négociées. Cependant,…

Ouvrir un compte en Suisse: La Suisse est l'un des pays qui comptent le plus de comptes bancaires. Cela est dû au régime fiscal…

Exil fiscal en Belgique: S'installer en Belgique permet de bénéficier d'un régime fiscal exceptionnel. Notez que l'administration…

L’impôt sur les sociétés: L'impôt sur les sociétés est applicable aux personnes morales réalisant des bénéfices. Ainsi, les sociétés de…