Les astuces pour préparer un succulent riz pilaf

  1. La préparation du riz pilaf
  2. Les petits suppléments pour agrémenter le riz pilaf
  3. La préparation avant de cuire le riz
  4. La cuisson du riz
  5. Rajouter de l’eau à la mixture
  6. La finition du riz pilaf
  7. Les plats qui conviennent avec le riz pilaf

Le riz pilaf est vraiment un plat simple à cuisiner, mais il faut une préparation minimale. Tout commence par l'huile et le beurre qui sont à la base de la consistance spécifique de ce plat d'accompagnement. Les ingrédients utilisés sont les mêmes que pour le pilaf conventionnel, mais c'est la façon de cuisiner qui va donner au plat un goût aussi délicieux. Enfin, chacun pourra agrémenter ce riz avec différentes épices selon son inspiration.

illustration  « Faire un succulent riz pilaf » cliquer pour agrandir

La préparation du riz pilaf

Il s’agit ici d’un riz pilaf pour 6 personnes qui nécessite environ une demi heure de préparation tout au plus. Une plaque de cuisson gastronomique serait intéressante pour ceux qui ne veulent pas utiliser un four, ainsi qu’une casserole ou une petite marmite pour cuire le riz dans de l’eau. Il faudra tout d’abord 400 g de riz long ou de riz basmati, ce dernier étant meilleur du point de vue du goût. Ensuite, prévoyez environ 60 cl d’eau ou encore la même quantité en fond de blanc de fumet, ou de volaille ou encore de veau. Ces fonds de blanc contribuent à augmenter la saveur du riz pilaf. Pour obtenir un succulent riz pilaf, on aura aussi besoin de beurre doux (30 grammes), du sel, du poivre, un petit bouquet garni et 2 gros oignons. Ceux-ci peuvent également être remplacés par de l’échalote. Evidemment il ne faut pas oublier 5 cl d’huile d’olive ou de pépin de raisin ou enfin du tournesol. Pour mieux relever le gout du riz pilaf, l’idéal serait l’huile d’olive, d’autant plus que cette huile est plus saine.

Les petits suppléments pour agrémenter le riz pilaf

En plus des ingrédients cités plus hauts, le riz pilaf pourra s’accorder particulièrement avec des épices selon vos goûts. Vous pourrez ajouter par exemple du curry ou du safran, mais aussi des noix ou des fruits secs comme les raisins. Veillez simplement à ne pas faire de fautes de goûts qui risquent fort de dénaturer voire de gâcher votre plat.

La préparation avant de cuire le riz

Avant de cuisiner le riz proprement dit, 3 des ingrédients sont préparés : le beurre, l’huile et les oignons (ou éventuellement l’échalote). Le beurre et la petite quantité d’huile sont à chauffer à feu doux et à mélanger lentement. Le moment de rajouter les oignons arrive lorsque le beurre commence à libérer son parfum, ce qui signifie qu’il est cuit. Les oignons doivent en premier lieu être tranchés en fines lamelles, puis ajoutés directement dans le mélange huile et beurre. A partir de là, il est recommandé de les faire revenir à petit feu pour qu’ils ne foncent pas immédiatement, car s’ils prennent de la couleur, il n’y aura plus qu’à refaire une autre fournée de lamelles. Le but ici est rendre les lamelles suffisamment fondantes tout en restant incolores.

La cuisson du riz

Une fois les oignons prêts, vous pouvez retirez le plat du feu et verser le riz non lavé dans celui-ci. Ce sera aussi le moment idéal pour assaisonner le tout avec le bouquet garni, le sel et le poivre. Le mieux est d’y aller en douceur sur la quantité de sel et de poivre car s’il y’en a trop, vous ne pourrez plus rien y faire. Une fois ces condiments rajoutés, vous pouvez mélanger le tout, de préférence toujours hors du feu avec une spatule. L’intérêt de cet accessoire est d’enrober délicatement le riz avec l’huile et le beurre déjà dans le plat. L’objectif est de rendre le riz opaque et nacré par le mélange.

Rajouter de l’eau à la mixture

Vous pouvez dès lors rajouter de l’eau ou le liquide de votre choix sur le riz opaque. Le liquide peut être chaud ou froid et la température déterminera la vitesse de cuisson de l’ensemble. Une fois le liquide versé, remettez le tout sur un feu moyen. Dès que le plat commence à bouillir, diminuez l’intensité du feu car l’eau ne doit absolument pas monter en ébullition.

La finition du riz pilaf

Il ne vous reste plus qu’à recouvrir le plat puis laisser cuire doucement soit au four (200 degrés), soit sur la plaque. Vous aurez entre 15 et 20 minutes de temps de cuisson restante selon votre évaluation personnelle de l’état de cuisson et il n’y aura plus qu’à égrener le riz. Au final, l’évaporation du liquide devra se faire de sorte que le riz ne finisse pas asséché.

Les plats qui conviennent avec le riz pilaf

Le riz pilaf est un accompagnement et non un plat en lui-même. Il convient particulièrement avec les viandes, tout comme les plats en sauce. Il peut accompagner par exemple une grillade, un poisson ou un poulet. Pour faire plus simple, il est possible de le déguster avec quelques tranches de charcuterie telles que du jambon.



illustration  « Faire un succulent riz pilaf » cliquer pour agrandir

Comment réussir la cuisson de son riz ?

On peut cuisiner le riz de différentes façons en variant les recettes.…

Réussir un pain fait maison

La fabrication d’un pain se fait en plusieurs étapes. Pour réussir à faire un…

Comment faire des chips maison ?

Pour vos goûters ou vos cocktails, les chips semblent particulièrement…

Les utilisations des feuilles de brick

Les feuilles de brick permettent de réaliser des recettes faciles à préparer.…

Les tartiflettes

La tartiflette est une sorte de gratin, préparé avec des lardons. Cependant,…

Les lasagnes végétariennes

Les lasagnes végétariennes peuvent être préparées en une heure. C’est une…


© | illustration dreambigphotos - Fotolia.com

Même Rubrique

Faire des nouilles aux oeufs: Il est aisé de faire des nouilles aux œufs à la maison. Préparer la pâte en mélangeant dans un saladier la…

Pain cuit au four sans machine à pain: Réussir à faire soi-même son pain procure un vrai sentiment de fierté lié au fait que le pain nous renvoie aux…

Comment réussir la cuisson d’un soufflé ?: Pour n'importe quel cuisinier, servir un soufflé qui retombe est l'une des situations les plus navrantes.…

Comment faire une pâte à pizza ?: La pâte à pizza est très simple à réaliser : le choix de la farine est important, pour que la pâte ne soit pas…

Comment fait-on des raviolis chinois ?: Le ravioli chinois est l'une des recettes emblématiques de la gastronomie chinoise, notamment celle du…

Thématique

La durée de conservation d’une viande décongelée: La quantité de produit surgelés a considérablement augmenté dans nos caddies. Les aliments mal conservés,…

Les régimes d’exclusions: Adopter ou suivre un régime alimentaire particulier signifie souvent un désir de maigrir, de mincir ou tout…

Faire face au pervers narcissique: Le pervers narcissique peut avoir recours à la séduction, au chantage et aux menaces pour obtenir ce qu'il…

Aider un enfant autiste: L'autisme se manifeste par des troubles de la communication, d'interaction et de centres d'intérêts etc. Il…

La malachite: Plusieurs propriétés curatives sont attribuées à la malachite. Réduite en poudre, la malachite était utilisée…

Plat trop poivré: Même les cordons bleus peuvent mettre plus de poivre qu'il n'en faut à cause d'une poivrière qui a glissé de…

Le régime soupe: Le régime amaigrissant à base de soupe a été conçu à l'origine pour les personnes obèses devant subir une…