Comment définir la meilleure punition à donner à son enfant ?

  1. Qu’est-ce qu’une punition ?
  2. Les effets d’une punition
  3. Quelles punitions donner à son enfant ?
  4. Les punitions pour les plus petits
  5. Les punitions pour les plus grands

La punition est importante car elle vise à donner des points de repère à l'enfant dès son plus jeune âge. Il existe plusieurs types de punitions et les parents doivent impérativement savoir juger. La punition imposée doit être juste et adéquate, elle doit être en rapport avec la bêtise ou la mauvaise conduite. Dans cette optique, il faut aussi prendre en compte plusieurs facteurs, tels que l'âge de l'enfant et la culture de la famille entre autres.

illustration  « Quelle punition donner à son enfant ? » cliquer pour agrandir

Qu’est-ce qu’une punition ?

La punition est généralement considérée comme étant la sanction ou la peine infligée lorsqu’on reproche un acte à quelqu’un. Pendant son enfance, l’individu a besoin de repères afin de connaître les limites de ce qui est permis et de se construire d’après ces limites indispensables. Sans punitions, nous serions dans un monde dénué de lois. D’ailleurs, à la base, la plupart des lois punissent à travers diverses façons telles que l’emprisonnement et les amendes. Le but est de corriger ou de prévenir des actes répréhensibles. Il en va de même pour les enfants de tout âge et il serait judicieux de commencer très tôt. Toutefois, il convient d’intégrer l’aspect éducatif dans les punitions car l’enfant doit comprendre ce qui ne va pas dans son comportement. Les études montrent que les enfants qui n’ont pas eu un cadre familial adéquat et qui ont été exemptés de punition, deviennent turbulents et sont plus aptes à mal se comporter en société, même devenus adultes.

Les effets d’une punition

Si la punition est juste et adaptée à l’enfant, on verra que cela a plusieurs avantages comme entre autres :

  • en premier lieu, la punition vise à conscientiser l’enfant lorsqu’il fait quelque chose de mal ; cela l’aide à distinguer le bien et le mal dans ses actes,
  • la punition a un côté éducatif et structurant qui permet à l’enfant d’être plus responsable ; de ce fait, il apprend et sera capable de bien se comporter à l’école ou en société,
  • la punition est utile afin de protéger l’enfant dans les cas où il se met en danger ; à titre d’exemple, le jeune adolescent qui prend des risques en consommant de l’alcool et qui va dans des lieux à risque doit être puni afin qu’il ne récidive pas,
  • la punition est importante pour imposer son autorité parentale, sinon l’enfant pourrait abuser de la ’bonté’ parentale.

Quelles punitions donner à son enfant ?

Même s’il s’avère être difficile de punir son enfant, il est important d’être ferme et d’aller de l’avant car ce sera pour son bien. Tout d’abord, pour punir efficacement l’enfant, il faut prendre en compte sa réaction face à la punition. Si le fait d’obliger l’enfant d’aller au coin ou d’aller dans sa chambre ne le dérange nullement, il est inutile d’appliquer une telle mesure. Deuxièmement, la punition va dépendre de la culture familiale. Certains ont recours à des punitions corporelles alors que d’autres utilisent des moyens moins sévères tels que la privation de jouets ou de sorties. En outre, il faut aussi considérer l’âge de l’enfant. Il est futile d’enfermer un enfant de deux ans dans une chambre s’il ne comprend pas la raison de cette punition. Puis, le degré d’importance de la faute doit être considéré pour qu’une mesure proportionnelle puisse être prise. Enfin, il est recommandé que la punition choisie ait un rapport avec l’acte reproché. A titre d’exemple, on peut priver un enfant de ses jeux vidéo s’il y joue au lieu de faire ses devoirs ou ses tâches.

Les punitions pour les plus petits

Les plus petits enfants n’ont pas une notion du temps précise et, de ce fait, lorsqu’ils font quelque chose de mal, il faut prendre des sanctions presque tout de suite. Dans cette optique, on ne peut pas imposer des punitions telles que la privation du dessert pour le dîner. Ensuite, il ne faut pas imposer de grandes punitions excessives. Lorsqu’il touche à quelque chose d’interdit ou de dangereux comme la prise électrique, une tape sur la main suffit mais il faut, par la suite, lui expliquer la raison de la punition. Quant à l’enfant qui joue brutalement et qui frappe ses camarades, on peut le séparer des autres en l’enfermant dans sa chambre, en l’empêchant de jouer ou en l’envoyant au coin. Il faudrait ensuite lever cette sanction lorsqu’on est rassuré qu’il ne recommencera pas.

Dans le cas où l’enfant prend quelque chose qui ne lui appartient pas ou refuse de partager ses affaires, on peut le priver d’un de ses jouets ou de desserts pour qu’il apprenne ce que c’est d’être privé de quelque chose. Quand l’enfant brise un objet, on peut le punir en le faisant nettoyer le désordre causé et en remplaçant cette chose, utilisant son argent de poche. Pour les fautes plus graves telles que maltraiter un animal ou sa sœur, en sus d’une punition, il est important d’expliquer que ceci peut être sanctionné pénalement. Il est à noter que, quand une punition n’a aucun effet, il faut la changer. Un autre moyen de punir les plus petits est de les obliger à faire des lignes. A titre d’exemple, quand un enfant fait des rayures sur les murs, on peut l’obliger à copier plusieurs fois des phrases telles que : Je ne dois pas écrire sur les murs, mais sur du papier. Par ailleurs, on constate aussi que la fessée est aussi un moyen de punition qui est efficace quand elle est raisonnable et applicable.

Les punitions pour les plus grands

Les mêmes méthodes de punition que les petits sont applicables du moment qu’elles soient efficaces. Néanmoins, pour les plus grands, on favorise la privation. Ainsi, la privation de jeux vidéos, d’argent de poche, du portable, de sorties et d’autres objets importants à leurs yeux peut être efficace. Il est à noter que les punitions excessives sont à proscrire car l’adolescent peut se rebeller. Lorsque les enfants se chamaillent, on peut les isoler dans leur chambre et les obliger à s’excuser lorsqu’ils se sont calmés. Certains parents sont d’avis qu’une gifle lorsque l’enfant devient insolent, insultant et grossier pendant la conversation peut s’avérer utile.



illustration  « Quelle punition donner à son enfant ? » cliquer pour agrandir

Guide Noël

Dans cette catégorie vous trouverez ce qu’il faut pour passer un joyeux…


Développer le caractère de son enfant

Il existe diverses manières pour assurer un bon développement du caractère de…

La curiosité chez l´enfant

La curiosité stimule chez l’enfant l’envie d’apprendre, à la maison ou à…

L’assurance scolaire individuelle accident

L’assurance scolaire individuelle accident est un contrat qui prend en…

Donner à son enfant le goût de la lecture

Il est vrai qu’un enfant préfère généralement jouer que lire, car cette activité…

Les risques de la télévision pour l’enfant

La télévision serait néfaste pour l’enfant car elle porte atteinte à son bon…

Enfants rois : que faire ?

L’enfant roi est insoutenable pour les parents, il n’en fait qu’à sa tête et…


© | illustration Acento Creativo - Fotolia.com

Même Rubrique

Aider son enfant à ne plus avoir peur du noir: La peur du noir est un trouble susceptible d'apparaitre chez l'enfant lors de sa croissance. Elle peut…

Établissements de réinsertion scolaire: Comme annoncée en mai 2010 par le président Nicolas Sarkozy, les ERS ou Établissements de réinsertion…

Devenir parent d’élèves: Pour plus de chance de réussite scolaire, les parents doivent être les premiers alliés de l'élève. Ils…

La jalousie entre frères et sœurs: La jalousie entre frères et sœurs peut survenir de plusieurs façons, par exemple, la elle s'instaurer à la…

Inculquer les bonnes manières et les valeurs à son enfant: Le cercle familial est le milieu idéal pour l'épanouissement des enfants. De ce fait, les parents ont la…

L’importance de discipliner son enfant: S'inscrivant dans l'instruction et l'éducation, la discipline vise à inculquer à l'enfant la notion du bien…

Les programmes du collège: Le collège regroupe 4 niveaux d'études, de la sixième jusqu'en troisième, après quoi, les élèves devront…

L’âge de l’école maternelle: Le passage d'un enfant à l'école maternelle n'est pas obligatoire. Toutefois, des observations ont permis…

Vaincre la phobie scolaire: Environ 3% d'enfants souffrent de phobie scolaire, donc, c'est une maladie peu fréquente mais qui engendre…

Élever un enfant seul: Lorsqu’on se retrouve seul à élever son enfant, que ce soit involontairement à la suite d’un divorce, d’un…

Comment réagir face à un enfant violent ?: Les enfants se chamaillent bien souvent et ces bagarres n'ont rien d'alarmant sauf si elles deviennent de…

Gérer le complexe d’œdipe de son enfant: La loi de la nature a fait que les sexes opposés s'attirent et cette réalité se remarque chez un enfant à…

Thématique

La durée de conservation d’une viande décongelée: La quantité de produit surgelés a considérablement augmenté dans nos caddies. Les aliments mal conservés,…

Les régimes d’exclusions: Adopter ou suivre un régime alimentaire particulier signifie souvent un désir de maigrir, de mincir ou tout…

Faire face au pervers narcissique: Le pervers narcissique peut avoir recours à la séduction, au chantage et aux menaces pour obtenir ce qu'il…

Aider un enfant autiste: L'autisme se manifeste par des troubles de la communication, d'interaction et de centres d'intérêts etc. Il…

La malachite: Plusieurs propriétés curatives sont attribuées à la malachite. Réduite en poudre, la malachite était utilisée…

Plat trop poivré: Même les cordons bleus peuvent mettre plus de poivre qu'il n'en faut à cause d'une poivrière qui a glissé de…

Le régime soupe: Le régime amaigrissant à base de soupe a été conçu à l'origine pour les personnes obèses devant subir une…