La culture des arbres fruitiers en espalier

  1. La mise en place du verger en espalier
  2. Les différentes sortes d’espaliers
  3. La mise en terre des jeunes plants
  4. Le façonnage de l’arbuste
  5. Les avantages de la culture en espalier
  6. Un meilleur aménagement de l’espace
  7. Des arbres en meilleure santé

La culture en espalier a une origine très ancienne. On pense que cette technique est vieille de 15 siècles au moins. C'est au Moyen-Âge qu'elle fut la plus pratiquée, mais on retrouve déjà son utilisation dans l'Egypte antique. On peut obtenir une multitude de formes d'arbres par la culture espalier et malgré une certaine difficulté dans sa mise en œuvre, elle présente de nombreux avantages car elle permet d'allier l'esthétique au sens pratique.

illustration  « Cultiver des arbres fruitiers en espalier » cliquer pour agrandir

La mise en place du verger en espalier

Cultiver en espalier nécessite plusieurs étapes à suivre. En effet, à partir du moment de la mise en terre jusqu’à sa forme définitive, l’arbre nécessite plusieurs attentions. Cette méthode est conseillée dans la culture des arbres fruitiers et des vignes.

Les différentes sortes d’espaliers

On peut donner plusieurs formes aux arbres fruitiers :

  • Espalier horizontal
  • Espalier en palmette
  • Espalier en cordon

L’espalier horizontal se caractérise par le développement à l’horizontale des branches en partant de l’axe vertical du tronc tandis que l’espalier en palmette permet aux branches de former un éventail entourant le tronc. On peut opter pour plusieurs types de palmettes : la palmette simple, double, en verrier, à la diable, en « U » simple ou double etc ... Enfin, l’espalier en cordon donne une forme de chandelier hébreu à l’arbre.

La mise en terre des jeunes plants

Pour commencer, le scion est planté à 30 cm à partir d’un mur destiné à servir de palissade ce qui facilitera la croissance des racines. Ce mur de palissade doit être orienté vers le sud pour que la lumière du soleil soit bien captée. Des lattes en bois seront plantées à 30 cm d’intervalles ce qui permettra l’espacement réguliers des plants. Pour les pommiers, on respectera 120 cm entre les plants contre 60 cm pour les poiriers. Il est conseillé de commencer à planter dès le début de l’automne car il faut que les arbustes soient taillés vers la fin de l’hiver.

Le façonnage de l’arbuste

Les soins à apporter aux espaliers sont nombreux mais impératifs. En effet, en cas de négligence, l’arbre risque de ne pas prendre la forme désirée. Les branches doivent être palissées à temps au risque qu’elles ne poussent en désordre et de manière anarchique. Une culture en espalier réussie doit suivre quelques étapes indispensables. A savoir :

  1. la taille de formation
  2. la taille d’entretien
  3. la taille de fructification

Au printemps, l’arbuste doit être coupé à 35 cm à partir du sol tout en gardant 3 yeux : 2 latéraux et 1 vertical. Les branches naissantes pourront ainsi être palissées en observant un angle de 45 degrés à partir du tronc pour les branches latérales. La branche verticale doit être maintenue bien droite. Au prochain automne, on peut procéder à une autre taille mais cette fois-ci, on coupera les cordons inférieurs à 50 cm de long pour ensuite les palisser à l’horizontale. Il est ensuite nécessaire de couper le tronc à 35 cm en partant des coursons inférieurs. Ces techniques permettront d’obtenir un arbuste en « U » simple ou double. Après les 2 à 3 ans de tailles de formation, on passe ensuite à l’étape de la taille de fructification. Il s(agit en fiat d’élaguer pour donner une forme équilibrée à l’arbuste et stimuler la fructification. Seules quelques branches latérales seront conservées. Ces dernières seront à leur tour palissées. En alternative au mur, on peut utiliser un treillage. Mais un autre treillage qu’on appelle contre-espalier, placé à coté du mur, peut aussi servir à palisser les branches des arbres de grande taille.

Les avantages de la culture en espalier

Malgré les difficultés de cette technique, on ne doit pas oublier que ses avantages sont nombreux. Cette technique se démarque des autres formes d’arboriculture car elle combine esthétique et efficacité.

Un meilleur aménagement de l’espace

Même si la mise en œuvre semble ardue, la culture en espalier apporte néanmoins plusieurs avantages non négligeables. Le plus notable, c’est sans doute le gain d’espace. Se limitant juste à un mur de quelques mètres, le verger n’occupe guère beaucoup de place. Et même en cas de mitoyenneté du mur, la loi autorise son utilisation pour la culture en espalier par chaque propriétaire. Il faut aussi souligner le caractère très esthétique des arbres. Ces derniers auront une certaine symétrie d’une rare élégance. De plus un espalier n’abîmera pas votre mur comme le font les autres plantes grimpantes.

Des arbres en meilleure santé

La culture en espalier donne des arbres d’une grande robustesse. Ces arbres peuvent vivre jusqu’à 50 ans. Cela est possible grâce à la protection qu’assure le mur contre les vents. En hiver, il capte la lumière qui permet aux arbres de mieux résister au froid et de survivre dans des conditions extrêmes. En été, lors des chaleurs torrides, les arbres profitent de l’ombre que leur apporte la palissade. L’entretien régulier permet d’avoir des fruits de très bonne qualité. En supprimant les branches et rameaux inutiles, l’arbre bénéficie de plus d’aération. Le maniement des arbres et la récolte des fruits sont donc d’une grande facilité.



illustration  « Cultiver des arbres fruitiers en espalier » cliquer pour agrandir

Culture du laurier-sauce

Le laurier-sauce est une plante utilisée comme épice pour relever le goût des…

Les soins du ficus

Vous apprendrez dans cet article quelques techniques et astuces pour vous…

Entretenir un ficus

Pour que votre ficus soit en parfaite santé, apprenez à le placer selon les…

La culture de l’oranger

L’oranger est facile à cultiver et à maintenir en vie dès que les conditions…

La culture de l’olivier

La culture de l’olivier s’effectue généralement dans des régions oléicoles,…

Les rhododendrons et les azalées

Les rhododendrons et les azalées sont des arbustes d’ornementation qui…


© | illustration Sven Weber - Fotolia.com

Même Rubrique

La taille des arbres fruitiers: La taille les arbres fruitiers est une des techniques éprouvées préconisées par les spécialistes en la…

Arbres et arbustes d’ornement: Les arbres et arbustes d'ornement permettent de décorer intérieur, hall d'entrée, coin de salon, véranda ou…

Cultiver l’eucalyptus: L'eucalyptus, malgré son aspect extérieur, demande beaucoup de soins. Mais, l'eucalyptus dispose d'une…

Quand tailler les arbres fruitiers ?: La taille des arbres fruitiers est une technique consistant à supprimer les bois morts, les vieilles…

Entretenir les arbres fruitiers: La plantation des arbres se font normalement de mi-octobre à fin avril. Ils préfèrent une exposition au…

Cultiver les poiriers: Le poirier est originaire des régions européennes et asiatiques. Rendu célèbre du temps de Louis XVI, cet…

Cultiver les framboisiers: Le framboisier se multiplie par prélèvement de petites touffes ou par bouturage. Il est aussi possible de…

Thématique

La résiliation de bail par le propriétaire: Le bail est un contrat qui permet au locataire de jouir d'un logement fourni par le bailleur. Le…

Bien choisir son nettoyeur vapeur: En forme de bidon avale-tout, portatif ou à main, le nettoyeur vapeur se choisit selon des critères de…

Cultiver le dracaena: Le dracaena est une plante issue de la famille des agavacées qu'on retrouve surtout en Asie et en Afrique…

Les nettoyeurs électriques pour piscine: Les avancées technologiques étant, on peut désormais nettoyer sa piscine de fond en comble en moins d'une…

Sécurité et protection de la piscine: De nombreux accidents de noyade ont causé le décès de plusieurs enfants. Ainsi, des mesures de sécurités ont…

Le chauffage écologique: Les chauffages écologiques constituent des moyens efficaces pour contribuer à la protection de…

Cultiver les jacinthes: Il y a deux manières de cultiver les jacinthes : en terre ou en pot. La méthode de culture définira la…