Tous les conseils pour vous occuper correctement d’un ficus

  1. Le bon emplacement pour votre ficus
  2. La température idéale
  3. La luminosité de l’endroit
  4. L’entretien de votre ficus
  5. L’arrosage du ficus
  6. L’apport d’engrais et autres produits chimiques
  7. Le travail de rempotage
  8. Multiplier votre ficus

Le ficus est un arbre tropical qui regroupe plusieurs centaines d'espèces différentes parmi lesquelles, certaines peuvent être cultivées chez soi à l'image d'une plante d'appartement. Le ficus est également une des rares espèces d'arbres qui peuvent être cultivées en bonsaï, notamment les variétés Retusa et Benjamina. Avec ses belles ramifications en plus d'un entretien facile, la culture du ficus est de plus en plus appréciée dans les appartements.

illustration  « Entretenir un ficus » cliquer pour agrandir

Le bon emplacement pour votre ficus

Pour définir le lieu où sera placé votre ficus, il est important de tenir compte de différents critères tels que :

  • la température du milieu
  • le besoin de lumière

En fonction des saisons, il sera sans doute nécessaire de déplacer le ficus dans un endroit plus adapté à ses besoins.

La température idéale

Le ficus apprécie la lumière du soleil et peut être laissé à l’extérieur durant l’été, de jour comme de nuit, lorsque la température du soir ne tombe pas encore sous les 5°C. L’hiver est plus difficile à supporter pour le ficus qui ne supporte pas le gel. Ainsi, à l’approche des périodes de froid, lorsque la température du jour tombe sous les 15°C, il est conseillé de placer le ficus en intérieur.

La luminosité de l’endroit

Même si l’habitat naturel du ficus se trouve en sous-bois, c’est une plante qui a besoin de lumière pour bien se développer. En hiver, il est même conseillé d’utiliser une lampe horticole pour pallier le manque d’ensoleillement. Quoi qu’il en soit, gardez toujours le ficus à l’abri du vent. Pour savoir si la lumière est suffisante ou non, vous devez savoir que le manque de lumière provoquera chez le ficus un jaunissement de ses feuilles. Dans un tel cas, il est préférable de trouver un endroit plus adapté, comme le rebord d’une fenêtre par exemple.

L’entretien de votre ficus

Bien que le ficus ne craigne pas le manque d’humidité grâce à ses feuilles bien épaisses, le bon développement du ficus sera favorisé dans un environnement humide. Un bon entretien du ficus doit ainsi considérer trois éléments essentiels, à savoir :

  • l’arrosage
  • l’apport d’engrais
  • l’utilisation de produits pour lutter contre les maladies du ficus

L’arrosage du ficus

Le ficus a besoin d’un arrosage régulier et conséquent. La bonne méthode d’arrosage d’un ficus consiste à verser directement de l’eau dans le pot au niveau du substrat et à la base du ficus. Pour déterminer la quantité d’eau nécessaire, versez jusqu’à ce que de l’eau s’écoule sur la coupelle. Ne jetez pas l’eau de la coupelle mais laissez-la s’évaporer afin d’apporter un peu plus d’humidité encore à l’air ambiante. Apportez de la fraîcheur au feuillage le matin et le soir, surtout en été, à l’aide d’un pulvérisateur. Afin d’éviter un engorgement d’eau trop important, attendez que le substrat soit bien sec avant d’arroser à nouveau. Vous devez aussi faire attention à un excès d’eau qui favorisera la pourriture des racines ; cela se manifeste par une chute importante des feuilles. Dans ce cas, espacez les arrosages et si les chutes de feuilles persistent, effectuez un rempotage avant l’heure pour assainir les racines.

L’apport d’engrais et autres produits chimiques

L’apport d’engrais se fait durant toute l’année, mais les besoins sont différents selon les périodes. Ainsi, le ficus aura besoin d’une terre plus riche en été tandis qu’en hiver, la quantité d’engrais pourra être diminuée. Dans tous les cas, il est préférable d’apporter une petite quantité d’engrais à la terre de manière régulière plutôt que de mettre beaucoup d’engrais d’un coup. Vous devez noter également que la taille des feuilles du ficus ne devrait pas être trop grande ; dans le cas où cela se produit, il faudra voir le degré d’azote contenu dans l’engrais. Pour avoir des feuilles aux dimensions plus réduites, choisissez un engrais moins azoté. Enfin, le ficus peut être victime des pucerons ainsi que des cochenilles ; traitez donc votre ficus en ajoutant les produits adéquats.

Le travail de rempotage

Le rempotage d’un ficus se fait en général tous les deux ans, puis tous les trois ans lorsque votre plante prend de l’âge. Une fois le ficus dégagé de son pot, taillez ses racines à 1/3 de leur longueur avant de rempoter le ficus dans un pot assez profond. Composez enfin un substrat avec un mélange de terre, de pouzzolane et d’akadama. Si le rempotage peut se faire à toute période de l’année, il sera tout de même préférable de le faire entre le mois d’avril et le mois de juin. Par ailleurs, le rempotage pourra être suivi d’un effeuillage total ou partiel, en éliminant les plus grandes feuilles en priorité.

Multiplier votre ficus

La multiplication du ficus est aussi facile que sa culture et se fait par bouturage. Une branche coupée pourra ainsi directement être placée en terre pour obtenir une nouvelle plante. De plus, il n’est pas nécessaire d’attendre une certaine période de l’année pour effectuer un bouturage et vous pourrez ainsi vous constituer une véritable jardinerie composée de ficus très rapidement.



illustration  « Entretenir un ficus » cliquer pour agrandir

Culture du laurier-sauce

Le laurier-sauce est une plante utilisée comme épice pour relever le goût des…

Les soins du ficus

Vous apprendrez dans cet article quelques techniques et astuces pour vous…

La culture de l’oranger

L’oranger est facile à cultiver et à maintenir en vie dès que les conditions…

La culture de l’olivier

La culture de l’olivier s’effectue généralement dans des régions oléicoles,…

Les rhododendrons et les azalées

Les rhododendrons et les azalées sont des arbustes d’ornementation qui…

La taille des arbres fruitiers

La taille des arbres fruitiers est une technique d’entretien qui permet de…


© | illustration Bondarau - Fotolia.com

Même Rubrique

Arbres et arbustes d’ornement: Les arbres et arbustes d'ornement permettent de décorer intérieur, hall d'entrée, coin de salon, véranda ou…

Cultiver l’eucalyptus: L'eucalyptus, malgré son aspect extérieur, demande beaucoup de soins. Mais, l'eucalyptus dispose d'une…

Quand tailler les arbres fruitiers ?: La taille des arbres fruitiers est une technique consistant à supprimer les bois morts, les vieilles…

Entretenir les arbres fruitiers: La plantation des arbres se font normalement de mi-octobre à fin avril. Ils préfèrent une exposition au…

Cultiver des arbres fruitiers en espalier: La culture en espalier a une origine très ancienne. On pense que cette technique est vieille de 15 siècles…

Cultiver les poiriers: Le poirier est originaire des régions européennes et asiatiques. Rendu célèbre du temps de Louis XVI, cet…

Cultiver les framboisiers: Le framboisier se multiplie par prélèvement de petites touffes ou par bouturage. Il est aussi possible de…

Thématique

La résiliation de bail par le propriétaire: Le bail est un contrat qui permet au locataire de jouir d'un logement fourni par le bailleur. Le…

Bien choisir son nettoyeur vapeur: En forme de bidon avale-tout, portatif ou à main, le nettoyeur vapeur se choisit selon des critères de…

Cultiver le dracaena: Le dracaena est une plante issue de la famille des agavacées qu'on retrouve surtout en Asie et en Afrique…

Les nettoyeurs électriques pour piscine: Les avancées technologiques étant, on peut désormais nettoyer sa piscine de fond en comble en moins d'une…

Sécurité et protection de la piscine: De nombreux accidents de noyade ont causé le décès de plusieurs enfants. Ainsi, des mesures de sécurités ont…

Le chauffage écologique: Les chauffages écologiques constituent des moyens efficaces pour contribuer à la protection de…

Cultiver les jacinthes: Il y a deux manières de cultiver les jacinthes : en terre ou en pot. La méthode de culture définira la…